Accueil
 

Philéas Lebesgue
    (1869-1958)      
retour
 

Il naquit à La Neuville - Vault (village de l'Oise), de parents paysans. Adolescent, il fréquente quelques années le collège de Beauvais, puis revient à la terre. Il mène de front travaux de culture et labour intellectuel.

A dix huit ans, il publie ses premiers vers ; à vingt ans paraît son premier drame lyrique : Dieu et démon. Il a le don - inné - des langues vivantes. De 1896 à 1940, il est le critique attitré, au Mercure de France, pour les lettres portugaises, grecques modernes,yougoslaves et brésiliennes. Il est le premier à traduire Tagore.

En1923, Émile Guillaumin écrivait : " Lebesgue est poète, mais il est aussi un linguiste extraordinaire, un érudit, un philosophe, un penseur de très haute classe. Et là est le miracle... ".

Bibliographie : quelques ouvrages de Ph. Lebesgue (liste non exhaustive)
Théâtre au coin du feu -
D'Amour et de songe- (4 piécettes)
Beauvais à travers les âges- (représenté au théâtre)
Le mystère de Jeanne Hachette- (écrit dans le ton du Moyen-âge)
- sept romans - (évocations de figures historiques et légendaires - belles descriptions naturiennes)
- trois volumes de critique littéraire : La République portugaise, La Grèce littéraire d'aujourd'hui, Les Chants féminins serbes.
- de nombreuses traductions.
- une étude de linguistique : Au-delà des grammaires.

Plusieurs anthologies ont été publiées : Pages choisies (1932) - Choix de poèmes (1935) - Florilège de poésie rustique(1943).

Philéas Lebesgue a été maire de sa commune natale à partir de 1908.

 

 

 
retour