Accueil
 

Camille Gagnon
    (1893 - 1983)      
retour
 

Magistrat, fils d'un notaire d'Ygrande, il incarne le modèle de " l'honnête homme ", érudit provincial, fin lettré, latiniste, amateur de jardins (sa bibliothèque horticole et agricole est conservée à la Bibliothèque de la société d'Emulation du Bourbonnais à Moulins).
A côté d'œuvres à caractère littéraire, comme ses Trois pointes de tendre amour - poèmes de jeunesse - et ses mémoires : De l'étoile matutine à l'étoile vespérale, Camille Gagnon laisse un monument : Le Folklore bourbonnais, magistrale synthèse où sont abordés tous les aspects de l'ethnographie bourbonnaise (I : La vie matérielle ; 1947 ; II : Les Croyances et les coutumes, 1949 ; III : Les Dits, les chants, les jeux, 1968 ; IV : Les parlers, 1972). Camille Gagnon était un des correspondants en province d'Arnold Van Gennep, et un ami d'Émile Guillaumin.

 

 

 
retour