Accueil
Témoin et acteur de la
société rurale
La vie quotidienne du paysan

Témoin et acteur de la société rurale

Qu'est-ce que le métayage?
Le "fermier général"
Idéologie du rapport métayer
Exemple d'organisation
Les syndicats agricoles


Le syndicalisme agricole dans l'Allier

Les syndicats à base idéologique

Les syn dicats professionnels

 


Les syndicats professionnels à vocation utilitaire, sans base idéologique, les plus durablement implantés.

a) Les syndicats de la région montluçonnaise, nés dans le vignoble montluçonnais après 1890, qui se développèrent au moment de la crise du phylloxéra et de la reconstitution du vignoble et s'étendirent peu à peu à tout l'arrondissement. Regroupés en une " Fédération montluçonnaise ", ces syndicats étaient d'abord des coopératives d'achat pour leurs adhérents, en général petits propriétaires. Jules Rougeron, fondateur en 1908 de la " Ruche viticole de Prunet " y défendait une morale proche de Guillaumin.

b) Les syndicats professionnels des arrondissements de Gannat et de Lapalisse, de même type.

c) Après 1918, l'ensemble de ces syndicats professionnels et utilitaires, se regroupèrent en une " Fédération départementale " largement majoritaire, disposant d'un bulletin, le " Travailleur de la terre ". Jules Rougeron en devint le président.

Mais plus qu'une coopérative d'achats, la " Fédération était chargée de la défense de la profession par l'organisation de congrès, des interventions auprès des pouvoirs publics et représentait une force. Après 1940, un grand nombre de ses responsables rallièrent la " Corporation paysanne ".

 



Jules Rougeron

 



Ruche viticole de Prunet

<-Précédent | Haut de la page 
 

D'après André Touret, Campagnes et syndicalisme en Bourbonnais 1890-1940 ,"Etudes bourbonnaises", 13ème série, n° 263, 1er trimestre 1993 pp 263-281