Accueil
Bio. & bibliographie Paysans
écrivains
Littérature prolétarienne Littérature régionaliste Contes et légendes

Littérature prolétarienne
 
L'école prolétarienne

Historique...

Émile Guillaumin et Henry Poulaille...

En 1932 se crée le Groupe des écrivains prolétariens de langue française, plus connu sous le nom d'Ecole prolétarienne. Il rassemble autour d'Henry Poulaille, et hors de toute appartenance politique, une trentaine d'écrivains parmi lesquels Lucien Gachon. "La vie du prolétariat racontée par des auteurs qui sortent de ses rangs, voilà la littérature prolétarienne", proclame l'un d'eux, Tristan Rémy. Cependant, certains auteurs affiliés au groupe dès l'origine sont issus d'autres milieux sociaux : Henry Poulaille est un écrivain professionnel, Charles Plisnier un avocat et Edouard Peisson un officier de marine.

L'originalité du mouvement réside dans une peinture du prolétariat de l'intérieur, en contraste avec la peinture de l'extérieur que propose l'Ecole réaliste ou naturaliste avec des écrivains comme Maupassant ou Zola, chez lesquels la description des milieux populaires n'est pas exempte de clichés et de stéréotypes. Cette perspective explique les relations étroites qui uniront à ce mouvement Émile Guillaumin, qui appartient au milieu paysan dont il décrit la condition.

     
   
 

Peisson,Ramuze,Poulaille
 
Haut de la page   |    Suivant ->