Accueil
Bio. & bibliographie Paysans
écrivains
Littérature prolétarienne Littérature régionaliste Contes et légendes

Paysans écrivains
 
Les paysans
qui écrivent

La pratique de l'écriture dans le monde paysan est restée exceptionnelle, y compris après l'institution de l'enseignement primaire obligatoire par les lois de Jules Ferry. Il existe cependant dès l'Ancien Régime des " livres de raison ", mémoriaux, autobiographies. Pour n'en citer qu'un : le livre de raison des Chartier, famille enracinée depuis le début du XVIIème siècle dans un village d'Ile-de-France.

Certains de ces écrits ont été édités : entre autres, les fameux Cahiers du Capitaine Coignet, dont l'auteur fut " berger, charretier, garçon d'écurie " au XVIIIème siècle, les Mémoires de Valentin Jamerey - Duval (XVIIIème) qui avaient tant séduit Émile Guillaumin, les extraordinaires Mémoires d'un paysan bas-breton de Jean-Marie Déguignet (1834-1905) qui viennent de faire l'objet d'une édition (septembre 1999) à 75 000 exemplaires.

Mais entre ces paysans qui l'ont devancé, écrivains d'une seule œuvre, et Émile Guillaumin, il y a un monde. Émile Guillaumin est un cas unique. Homme de la terre, il a toujours vécu petitement de son travail, d'un bout à l'autre de sa vie. Homme de lettres, autodidacte d'exception, son œuvre littéraire aux multiples facettes est considérable. Ecrivain engagé, syndicaliste militant, journaliste, il n'a jamais renié ni trahi sa classe.

plus de détails

 

Tiennon le héros de
La Vie d'un simple
 
   
     
 
Haut de la page